Bonjour, je suis Éric, le père de Douglas. Je viens de Hong Kong. Mon épouse est

Chen. Elle est la seule enfant de sa famille. Nous avons tous deux été élevés dans

une petite famille. Doug vient tout juste d’avoir cinq ans et il ira à la maternelle en

septembre.

 

Lorque Doug avait deux ans et demi, il a eu un diagnostic de retard de langage en

anglais et en chinois. Je crois que cela découlait dans une large mesure de notre

façon de l’élever. Depuis sa naissance, Chen et moi ne lui parlions pas souvent.

Nous n’avions ni les connaissances ni la patience permettant de le comprendre et de

communiquer avec lui. Nous n’étions pas conscients de tous les aspects des besoins

de son développement. Nous craignions que Doug puisse avoir des problèmes

d’apprentissage à la maternelle, et nous nous demandions ce que nous pourrions

faire pour l’aider. Nous l’avons envoyé prendre des leçons d’anglais oral et de

lecture. Nous l’avons guidé en anglais pendant au moins 20 minutes chaque soir.

Même si Doug a fait face aux leçons, il n’a pas vraiment aimé cela. Comme parents,

nous avons aussi eu l’impression qu’il était épuisant de faire tous ces exercices

répétitifs. Heureusement, nous avons rencontré l’institutrice préscolaire de Doug.

Elle a recommandé le programme HIPPY en raison d’expérience, car son propre fils

avait aimé le programme énormément. Et nous sommes contents puisque nous

avons également aimé et bénéficié du programme HIPPY. Tout le programme est

structuré en modules centrés sur des jeux convenant à l’âge de Doug. Il couvre un

large éventail de matériel et de moyens didactiques pour le développement de ses

diverses habiletés, ce qui pose donc des fondements solides pour son apprentissage

scolaire. Le processus est amusant et naturel puis, cependant, nous apprenons et

participons tous aux jeux. Les exercices du programme sont souples et favorisent la

curiosité et l’imagination de l’enfant. Au lieu d’avoir une relation d’enseignant-élève,

nous devenons des partenaires dans les jeux et les aventures.

D’égale importance est l’orientation professionnelle de Jean, notre enseignante de

HIPPY. Elle est soigneuse et patiente, ce que nous apprécions. Nous avons hâte à la

prochaine séance, avec son contenu intéressant et stimulant.