FAQ

back_cover

1. Qui peut parrainer un programme HIPPY?

Q2 : Combien d’enfants doivent être inscrits la première année et chaque année subséquente?

Q3 : Pendant combien d’année une intervenante à domicile reste-t-elle dans un programme HIPPY?

Q4 : Les programmes sont-ils toujours adaptés au contexte local?

Q5 : Faut-il un jeu de rôle à chaque semaine? Faut-il un jeu de rôle pour toutes les activités?

Q6 : Faut-il débuter par le programme d’études pour enfants de trois ans?

Q7 : Faut-il que soit offert le programme d’études pour enfants de cinq
ans?

Q8 : Est-ce que les livres de contes sont retournés par les familles et
servent ensuite à d’autres enfants?

Q9 : Quel rôle peut jouer un organisme bénévole?

Q10 : Combien coûte HIPPY?

Q1: Qui peut parrainer un programme HIPPY?

R : Les programmes HIPPY (Enseignement à domicile pour les parents de jeunes enfants d’âge préscolaire) sont mis en œuvre par une variété d’institutions et d’agences, y compris des districts scolaires, des programmes préscolaires, le ministère de la Santé, des autorités du logement, la protection de l’enfance et des organismes communautaires.

Q2 : Combien d’enfants doivent être inscrits la première année et chaque année subséquente?

R : Dans un programme modèle sont inscrits 60 enfants la première année, puis 60 autres chaque année. À sa troisième année, un programme pourra offrir les trois programmes d’études (de 3 à 5 ans) jusqu’à 180 enfants. Le minimum d’inscriptions annuelles permis est de 45 enfants. Des études ont montré que des programmes plus petits sont moins viables, qu’ils ne sont pas aussi efficients que les autres et que le coût par enfant est excessif.

Q3 : Pendant combien d’années une intervenante à domicile reste-t-elle dans un programme HIPPY?

R : Il est fortement recommandé que les emplois des intervenantes à domicile ne dépassent pas trois ans. Le modèle demande qu’une intervenante à domicile se joigne au programme avec un enfant du même âge que celui de la cohorte qui est servie. De nouveaux visiteurs à domicile à chaque trois ans aident à assurer un point de vue neuf et énergique, élimine l’épuisement professionnel du personnel et favorise le développement économique de la collectivité.

Q4 : Les programmes sont-ils toujours adaptés au contexte local?

R : Le modèle HIPPY peut être assez souple dans les cas où des adaptations sont jugées nécessaires en raison des conditions locales. Toutefois, des éléments de base qui sont essentiels à la programmation efficiente doivent s’y trouver.

Q5 : Faut-il un jeu de rôle chaque semaine? Faut-il un jeu de rôle pour toutes les activités?

R : Oui. Le jeu de rôle sert à deux fins. C’est la méthode d’enseignement, mais aussi la seule façon de vraiment vérifier si la compréhension est complète. Il est essentiel de s’assurer que les visiteurs à domicile comprennent parfaitement les leçons avant de travailler avec les parents; il est également essentiel de confirmer que les parents comprennent à fond comment rendre la leçon utile à leur enfant. La seule façon d’assurer ces aspects est de jouer complètement le rôle lié à toutes les activités de la trousse hebdomadaire.

Q6 : Faut-il débuter par le programme d’études pour enfants de trois ans?

R : Il est recommandé de commencer par le programme d’études pour enfant de trois ans, bien qu’il soit possible de débuter par celui pour enfants de quatre ans.

Il est préférable de commencer par le programme pour enfants de trois ans pour plusieurs raisons : l’importance d’avoir le plus tôt possible un riche contexte éducatif pour les enfants; une période plus longue pour préparer les enfants à réussir en classe et dans la vie; plus l’enfant est jeune, plus il est facile de faire participer les parents aux activités éducatives de celui-ci; le potentiel accru d’acquérir de bonnes habitudes (enfants comme parents).

Q7 : Faut-il que soit offert le programme d’études pour enfants de cinq ans?

R : Il est exigé de tous les parents d’offrir le programme d’études pour enfants de cinq ans. La participation au programme d’études pour enfants de cinq ans permet de suggérer subtilement aux parents de conclure qu’ils participent et devraient encore participer activement à l’éducation de leurs enfants. L’inscription au programme d’études pour enfants de cinq ans hausse la probabilité de gains supérieurs et à plus long terme pour les enfants. Les enfants doivent avoir atteint quatre ans avant d’accéder au programme d’études pour enfants de cinq ans.

Q8 : Est-ce que les livres de contes sont retournés par les familles et servent ensuite à d’autres enfants?

R : Non. Les livres de contes appartiennent aux enfants. Il est demandé aux parents de lire et de relire les livres à l’enfant de HIPPY, et ce, autant de fois qu’il le désire. Pour certaines familles, HIPPY correspond au début de l’alphabétisation dans le foyer. Si une famille décroche avant la fin de l’année scolaire, les livres de contes qui ont déjà été distribués peuvent ouvrir la voie à la lecture pour le plaisir.

Q9 : Quel rôle peut jouer un organisme bénévole?

R : Des organismes bénévoles tels que le Conseil national des femmes juives, Junior League et Kiwanis, appuient les programmes HIPPY de diverses façons, selon les besoins et les préférences locaux. Souvent, des bénévoles interviennent auprès de HIPPY aux stades initiaux de la mise en oeuvre et servent de catalyseurs. Dans les programmes existants, des bénévoles aident fréquemment lors de voyages sur le terrain, de rencontres de groupes et de cérémonies de remise de diplômes. Des bénévoles peuvent aussi aider à établir des liens avec des programmes : ils servent dans des comités consultatifs, à la promotion des droits, lors de campagnes de financement et dans les relations publiques.

Q10 : Combien coûte HIPPY?

R : Les coûts pour les organismes communautaires sont approximativement de 3 000 $ par enfant, par année. HIPPY est un service gratuit pour les parents qui participant.

604-676-8250

508-1190 rue Melville Vancouver, BC. Canada

info@hippycanada.ca